Chères et chers amis,

Michel ECKHARD-ELIAL nous offre un très beau moment de poésie avec ses traductions d'Hagit GROSSMANqui incarne la nouvelle génération de poètes israéliens. La continuité d'une poésie de haut vol depuis la création de cet Etat, est confirmée avec bonheur. Hagit GROSSMANN, comme avant elle Yehuda AMICHAÏ  puis David AVIDAN, s'adresse les yeux dans les yeux à l'humanité entière, lorsqu'elle parle à son père ou de la vie quotidienne à Tel-Aviv. Une révélation qui, j'espère, fera bientôt l'objet d'une ample publication en français.
Que Michel ECKHARD-ELIAL soit remercié de son superbe travail de traducteur et de nous avoir permis de connaître et d'écouter cette voix si significative de notre époque, qui donne "les ailes du mal du pays aux prières des persécutés" comme disait Nelly SACHS.
Vous pouvez écouter l'émission en cliquant sur : http://les-poetes.fr/emmission/emmission.html
Le compte-rendu de l'émission est en pièce jointe.

Amitiés à tous.

Christian Saint-Paul  
מודעות פרסומת